NOTRE HISTOIRE

 Tout commence le 1er Janvier 2007, après un BAC professionnel au lycée agricole, Yannick s’installe à la Bergerie avec une centaine d’agnelles dans des bâtiments déjà existants mais assez peu adaptés. Il décide rapidement d’investir dans la construction d’une nouvelle bergerie ainsi que d’une salle de traite plus récente et plus fonctionnelle.

A cette époque, Yannick livre la totalité du lait à « Tempé Lait ».


Stéphane, le frère jumeaux de Yannick, après l’obtention de son BTS agricole (BTSA), le rejoint sur l’exploitation en Avril 2009 : le GAEC « Les Bessous » vient de naître. Il décide alors d’agrandir le troupeau jusqu’à 500 brebis et, dans un même temps, d’investir dans une fromagerie et une cave d’affinage pour la création de fromage. La transformation du fromage « le Bessous » (« jumeaux » en patois) débute en juin 2010.
Les 120 hectares de terre autour de l’exploitation servent à produite la quasi-totalité de l’alimentation des brebis, une alimentation à base de foin, de paille et de luzerne.
Odoo • Texte et Image

Marie, la sœur aînée des deux frères, arrive sur l’exploitation en 2011 pour pallier les besoins du GAEC au niveau de la vente et de l’affinage du fromage. Son arrivée au sein de l’exploitation leur permet d’investir dans une seconde cave d’affinage et un bâtiment pour l’engraissement des agneaux.


A cette période le GAEC transforme la moitié du lait en fromage et continue de vendre l’autre moitié. Le fromage le Bessous est un fromage au lait cru de brebis, il est affiné sur des planches d’Epicéa dans des caves qui sont situées au sein de l’exploitation.

En janvier 2019, leur cousin s'installe avec eux pour développer la partie commerciale de l'exploitation.

Ils ouvrent un nouveau magasin à la ferme dans lequel, non seulement, on retrouve leur fromage mais aussi d'autres produits locaux , une véritable épicerie locale !  Aujourd’hui, le GAEC dispose de 500 brebis à la traite et transforme la totalité du lait en fromage, c’est à dire environ 20 tonnes de fromage par an.Il dispose également d’une centaine de brebis de race Tarasconnaise, des brebis viande.
La SAU est désormais d'environ 200 Ha

Odoo • Texte et Image